HORAIRES

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi 

Vendredi

Samedi

Dimanche        

14 h - 16 h

9 h 30 - 12 h

Fermé

9 h 30 - 12 h

16 h - 19 h

Fermé

Fermé

                     

ADRESSE

17 RUE SAINT MARTIN 

28410 BROUÉ

CONTACTS

mairiedebroue@wanadoo.fr
 

Tel :  02 37 43 20 12
Fax : 02 37 43 21 59

© 2017 par Mairie de Broué. 

BROUÉ - BÉCHERET

ORIGINE DES NOMS DE RUES

RUE DES GRAVIERS

Tire son nom d'un ancien lieu-dit " les graviers ".

IMPASSE DES SABLONS

En référence au sous-sol de sable rouge du Lotissements.

RUE DES ALLIÉS

A la mémoire des alliés morts sur le territoire de la commune durant la dernière guerre :
MOMO SOUMAH, Tirailleur sénégalais (1940) 

GRIFFITHS,MARTIN,PROPHET,ASKER, aviteurs de la RAF, abattus en 1944.

RUE LÉON MOREAU (1863-1917)

Né à Cherisy, élève de l'Ecole Normale de Chartres. Nommé instituteur à Broué en 1893.Il publia en 1902 une monographie communale : "BROUÉ", ouvrage de 447 pages retraçant toute la vie de notre commune du point de vue historique , économique et social; une oeuvre utile, qui a sauvé de l'oubli une foule de faits intéressants la commune.

RUE SAINT MARTIN (316-400)

Soldat romain, devint Évêque de Tours. Patron de la Paroisse.

RUE EUGÈNE EGASSE ( 1847-1920)

Né à Broué, Conseiller Municipal en 1878, Maire en 1881. Administrateur intègre, il fut constamment en tête de tableau et ses concitoyens lui renouvelèrent son mandat de Maire en 1884, 1888, 1892, 1896 et 1900. Il est aussi avec sa femme Aline Egasse, bienfaiteur de la commune de Broué.

RUE LÉON GONTHIER (1847-1910)

Né à Boutigny, légua à l'Hopital d' Anet, tous ses biens pour etre affectés à la fondation d'un lit destiné à recevoir un habitant  malade de la commune de Broué.

Bienfaiteur de la commune.

RUE FRÉDÉRIC DAGRON (1826-1899)

Né à Broué , Conseiller Municipal en 1857, Adjoint au Maire de 1857 à 1865, puis en 1876, marié en 1877. Fondateur de "l'Avenir Druidique ", ardent collaborateur de Louis Terrier, il publia de nombreux articles dans " Le Glaneur", puis dans " Le Réveil National", (devenu depuis Monsieur Violette "L'Action Républicaine" ) dont il devint l'administrateur. Ses connaissances locales servirent de base à l'ouvrage de Léon Moreau consacré à la commune.

RUE DE LA MARE BRÛLÉE

Nom d' une ancienne ferme du Sud-Est du Bourg

RUE PIERRE AULET (1794-1859)

Né à Saint Ange (28). Ancien chirurgien-major des armées, Chevalier de la Légion d'Honneur. Bienfaiteur de ma commune de Broué, qui fut le berceau de ses ancêtres, il éternisa sa mémoire par la fondation à perpétuité d'un lit à l'hospice de Houdan pour être occupé par un indigent, âgé ou infirme de la commune.

RUE DU JEU DE PAUME

Nom d'une mare et d'un terrain ou les hommes venaient jouer à la paume, alors que les femmes jouaient aux quilles dans la rue.

RUE DE SERNAMONT

Henri HUREAU de SENARMONT, né à Badonville en 1808. Élève de polytechnique, il devint ingénieur et professa la minéralogie à l'Ecole des Mines. Membre de l' Académie des Sciences, Officier de la Légion d'Honneur. Il conseilla Pasteur dans ses travaux sur la génération spontanée. Décédé en 1862.

ROUTE DE BADONVILLE

La route qui rejoint Bécheret (rue de Sénarmont ) au Château de Badonville.

Please reload

MAROLLES

ORIGINE DES NOMS DE RUES

RUE DU COLONEL MARAIS (1826-1883)

Né à Marolles,petit fils d'un compagnon de LA FAYETTE pendant les guerres d'Amériques. En 1845 ,il entre à l'école ST CYR, Capitaine , il prenait part en Algérie à l'affaire de Beni-Snassem, ou sa conduite lui valut la Croix de la Légion d'Honneur. Grièvement blessé en 1868 ,il doit prendre sa retraite, comptant alors 14 campagnes. En 1870, malgré son état de santé , il prenait le commandement des mobiles d'Eure et loir. En 1872, il était promu officier de la Légion d'Honneur en raison de ses services pendant la guerre.

RUE ALFRED BEILLARD (1850-1939)

Né à Marolles ,dans une ferme mi-auberge qui servait de relais à la diligence de Paris. En 1871,il fonde l'Ecole d'Horlogerie d'Anet, il enlève de nombreux prix dans diverses expositions et écrit deux ouvrages :"Recherche sur l'horlogerie " et " La montre " .A 28 ans, il est promu officier d'Académie, à 43 ans Chevalier de la Légion d'Honneur. Dans la vie politique, il fut tour à tour Conseiller Municipal d' Anet (1881), Adjoint (1882), Conseiller d'Arrondissement (1884), Président de ce Conseil (1892), Conseiller Général d'Eure et Loir (1901).

RUE GEORGES BREANT (1878-1957)

Né à Oulins,élu Conseiller Municipal en 1912, Adjoint en 1920, Maire de 1929 à 1957 ; sous ses mandats furent effectués: l'adduction d'eau, le Foyer Rural, Chevalier de la legion d'Honneur, Conseiller Général d' Eure et Loir (1901).

RUE SAINT BENOIT

Ancienne féte de Marolles

RUE DES CELESTINS

Des Frères Célestins y acquirent ,auprès des Huguenots, une maison seigneuriale comprenant une chapelle. Celle-ci fut détruite, ainsi que la prison; on combla également tous les fossés entourant la propriété. Il ne resta que le pavillon et les granges qui ont également disparus.

RUE DE LA GARE

Elle rejoint le centre du village à la ligne de chemin de fer PARIS-GRANVILLE.

RUE DES CORNEILLES

Nom de cette rue depuis de nombreuses générations

RUE DU MARCHIS

Nom d'un lieu-dit et d'une mare.

RUE DU VIEUX VILLE

Villa gallo-romaine dont le nom s'est perpétué parmi les générations à travers les siècles

IMPASSE DU LEVANT

Elle tire son nom de son orientation à l'est , vers le lever du soleil.

CHEMIN DU CLOS DE MAROLLES

Chemin en Herbe qui rejoint la rue du Chemin vert et L'Impasse du Levant.

RUE DU CHEMIN VERT

Elle se termine par un chemin en Herbe.

RUE DE CHARTRES

Située sur l'ancien chemin de Marolles à CHARTRES.

Please reload